Corporation du Moulin Légaré
S'inscrire à l'infolettre
de la corporation
S'inscrire à l'infolettre
du Vieux-Saint-Eustache

Historique

Moulin construit en 1762. Maison du meunier construite en 1902.

 

En 1762, le seigneur Louis-Eustache Lambert-Dumont ordonne la construction d'un moulin à farine où ses censitaires pourront faire moudre leur grain. Construit en pierre dans le style breton, le futur moulin Légaré est alors actionné par une grande roue à godet en bois installée à l'extérieur du moulin. Au printemps suivant, cependant, elle est emportée par les crues printanières. On s'empresse de la reconstruire, cette fois-ci à l'intérieur du moulin. La présence d'un moulin à farine attire de plus en plus de colons dans la seigneurie. Le village de Saint-Eustache commence à prendre forme.

 

Le dernier seigneur Lambert-Dumont meurt en 1854. Son gendre, Charles-Auguste-Maximilien Globensky, lui succède et prend possession du moulin. Le titre de seigneur lui échappe toutefois six mois plus tard: le régime seigneurial est progressivement aboli au Canada-Est à partir de 1854.

 

En 1880, Globensky profite des avancées technologiques réalisées durant les dernières décennies et apporte plusieurs modifications aux mécanismes du moulin qui permettront d'accroître sa productivité. La roue à godet est remplacée par deux turbines en fonte, plus puissantes. Une troisième turbine, plus petite, est ajoutée au tournant du siècle. Globensky fait aussi installer en 1880 un nettoyeur à grains mécanique. Tous ces mécanismes sont encore fonctionnels aujourd'hui.

 

Au début du XXe siècle, la production de farine au Canada s'industrialise. Plusieurs grands moulins industriels sont construits à Montréal. Capables de produire de grandes quantités de farine à faible coût, ils livrent une compétition féroce aux petits moulins artisanaux, qui ferment un à un leurs portes. Globensky, un homme d'affaires avisé, vend le moulin à un dénommé Urbain Gagnon en 1902. Gagnon fait alors construire une maison de style «boomtown» au-dessus du moulin.

 

Gagnon ne fait pas long feu: en 1908, ruiné, il est forcé de se départir du moulin. Magloire Légaré en fait l'acquisition. En 1919, il fait modifier le toit du moulin et lui donne son apparence actuelle. Il diminue la pente du toit, augmentant ainsi l'espace disponible dans le grenier.

 

Magloire Légaré rend l'âme en 1924. Sa veuve, Virginie Villiotte dit Latour, assure alors la gestion de l'entreprise familiale et devient une femme d'affaires, fait remarquable dans le Québec rural des années 20. Donat Légaré remplace son père sur le plancher de production. Il est assisté par le benjamin de la famille de dix-huit enfants, Philippe. Les deux frères rachètent le moulin à leur mère en 1953.

 

En 1976, plusieurs années d'efforts portent leur fruits: le moulin Légaré est classé monument historique par le gouvernement du Québec. Vers la fin des années 70, les frères Légaré et leur soeur Lucille, qui habite avec eux, se soucient de l'avenir du moulin. Donat Légaré se met donc à la recherche d'un potentiel acheteur désireux de poursuivre la production de farine. C'est finalement la ville de Saint-Eustache qui devient propriétaire du moulin en 1978. Elle en confie la gestion à la Corporation du moulin Légaré, un organisme à but non lucratif créé deux ans auparavant.

 

En 2000, le moulin Légaré devient un lieu historique national.

 

Le saviez-vous? Le moulin Légaré est aujourd'hui le plus vieux moulin mû par la force de l'eau à n'avoir jamais cessé de fonctionner en Amérique du Nord. Il est aussi la plus vieille industrie toujours en opération au Canada. Le meunier et son assistant y produisent annuellement entre 30 et 40 tonnes de farine de blé et de sarrasin. Ils respectent encore les méthodes traditionnelles de fabrication de farine.

 

29 mars 2017
La Corporation du Moulin Légaré (CML) tiendra son assemblée... voir [+]
21 mars 2017
Encore une fois cette année, l’arrivée du printemps est synonyme de dur travail... voir [+]
10 mars 2017
Le 2 mars dernier, nous avons souligné l'implication des bénévoles et des... voir [+]
8 mars 2017
En cette JOURNÉE INTERNATIONALE DES FEMMES, nous vous présentons une dame importante... voir [+]
24 février 2017
Enfin, la semaine de relâche est arrivée! Parents et grands-parents, êtes-vous... voir [+]